Refroidissement

Huiles essentielles contre les maladies grippales

Je suis souvent amenée à me déplacer en transport en commun: en bus et en train. Alors, imaginez le nombre de personnes qui croisent mon chemin en toussant, reniflant, éternuement, etc… Et bien entendu, tout le monde sait que les moyens de transport sont plus que chargés! On est parfois serré comme des sardines. Comme on le dit si bien : nous partageons tout avec tout le monde, même les mauvais microbes ! Que ce soit en hiver ou en été, la plupart de nous n’échappe pas à un rhume, une grippe ou une même une sinusite.

Huile de base: Huile d’amandes douce

Huiles essentielles ajoutées:

Eucalyptus: pour toutes les maladies des voies respiratoires (bronchite, sinusite, etc…); anti-inflammatoire, antiseptique, renforce l’immunité, facilite la respiration et donc ne doit en aucun cas manquer dans cette préparation.

Attention: L’huile essentielle d’eucalyptus ne doit en aucun cas être utilisé pur! Elle peut irriter les muqueuses. Veuillez consulter votre pharmacien ou votre médecin de famille avant utilisation! Ne pas utiliser de même pour les nourrissons et les enfants en bas âge. En cas d’asthme, consulter également votre médecin. Des effets secondaires comme diarrhée, nausée ou vomissement sont aussi connus. Si pendant l’utilisation de ce mélange, vous sentez des gênes dans la gorge ou toussez, arrêtez de suite l’utilisation de ce mélange. Même le fait d’utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus en vapeur peut déclencher une réaction allergique.

Thym: antibactérien, antiviraux, effet positif sur le système immunitaire

Aiguille d’épicéa: expectorant

Anis: combat les maladies des voies respiratoires en décollant le mucus collé

Vous pouvez inhaler ce mélange, le masser sur le torse ou l’ajouter dans votre bain.

Alternative pour les bébés et enfants en bas âge: Il faut être très prudent concernant l’utilisation des huiles essentielles pour les bébés et les petits enfants. Le dosage est adapté suivant leur âge. Les huiles essentielles de camphre, d’eucalyptus, de thym et de menthe poivrée sont considérées comme absolument tabous pendant les deux premières années de la vie des bébés et des petits enfants. En prendre en considération est donc aussi l’allaitement et toutes les personnes utilisant des huiles essentielles (vaporisation, bain, etc.…). On peut utiliser les huiles essentielles douces comme la lavande, la camomille romaine, le fenouil et la mandarine à partir du quatrième mois de vie mais seulement si celles-ci sont diluées. Afin d’éviter tous risques de surdosage ou autres effets secondaires indésirables, je vous prie toutefois de les utiliser pendant les premières années de vie et toujours en consultation avec votre pédiatre ou un expert.